COMMENT PALLIER LE CYNISME DES CONSOMMATEURS

Les Canadiens aujourd’hui sont très cyniques à l’égard des entreprises et des gouvernements, ce qui entraîne une réticence à faire confiance aux dirigeants ou aux marques. Ils se sentent désabusés quant à l’état actuel du monde, estimant que ce dernier comporte de plus en plus de risques et est de plus en plus incertain.

Les Canadiens accordent de l’importance à deux valeurs prédominantes – les comportements responsables et l’authenticité – dans l’évaluation des politiciens et des entreprises. Ces deux valeurs sont combinées pour créer un filtre bifocal utilisé pour décider à qui accorder leur confiance et ce qui la mérite.


 

Doris Juergens, associée et vice-présidente nationale, Stratégie, et Paul Wilson, Associé, Communication corporative à Montréal, commentent le filtre bifocal des comportements responsables et de l’authenticité.

Les Canadiens accordent de l’importance à des valeurs comme les comportements responsables et l’authenticité dans leurs conversations sur les dirigeants et sur les marques. Quatre‑vingt‑onze pour cent de ces conversations étaient fortement empreintes de cynisme.